Depuis quelques étés le moustique tigre (Aedes albopictus) envahi littéralement le pourtour méditerranéen de notre pays, où les fortes températures semblent convenir à cette espèce venue d’Asie.

Le moustique tigre est particulièrement agressif et son comportement diffère sensiblement de celui du moustique commun. Il peut en effet se mettre dans des endroits improbables, comme dans des conduits d’aération, des poêles, des jouets d’enfants, des pneumatiques, des coupelles de tasses et même dans de la nourriture. Il s’attaque à l’homme à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit quand son cousin autochtone est surtout actif en fin d’après midi et pendant la nuit.

De plus, son rayon d’action de près de 250 mètres, rend difficile la lutte contre sa prolifération.
Les moyens de lutte ne sont pas encore à la hauteur de cette espèce hautement invasive, qui en plus d’être agressive, et potentiellement hautement dangereuse pour l’homme car le moustique tigre est celui qui peut véhiculer un certain nombre de virus et maladies, comme la dengue et le chikungunya.

Voici donc 5 conseils pour lutter efficacement contre le moustique tigre :

Protéger sa peau avec du répulsif

Pensez à mettre du répulsif anti-moustique, surtout sur les enfants, dont le sang est plus prisé par les moustiques. Des lingettes imbibés ou des sprays, voire des huiles essentielles sont d’excellentes solutions. Attention cependant à l’irritabilité de certaines marques, et aussi à ne pas en vaporiser sur le bas de visage et sur les mains, car les produits sont souvent toxiques. Les répulsifs électriques ou les spirales à brûler sont efficaces mais malheureusement trop toxiques pour l’homme.

Utiliser des plantes pour les faire fuir

Certaines plantes éloignent les moustiques. Le basilic, le citron et la citronnelle par exemple. En avoir dans son jardin permet de les tenir à distance.

Fabriquer des moustiquaires

Avec quelques bouts de bois et du tissu à moustiquaire, il est très simple de réaliser soi-même une moustiquaire pour passer des nuits tranquilles. Cela revient beaucoup moins cher que d’acheter une moustiquaire neuve.

Nettoyer et entretenir régulièrement son jardin

Pour lutter contre la prolifération du moustique tigre, il faut défricher régulièrement son jardin, tailler ses plantes, ses bambous, ranger outils et jouets. Cela permet d’éliminer les potentiels lieux de pontes des moustiques tigres.

Éliminer les eaux stagnantes

Coupelles, pots, gouttières, sous-pots, il faut tâcher de trouver tous les réceptacles d’eau stagnante qui pourraient servir de lieux de reproduction.

Enfin, comme en Asie ou en Amérique du sud, la fumigation de produits permet de nettoyer des zones entières en tuant tous les moustiques adultes. Certaines mairies peuvent fournir du matériel pour propager ces insecticides.

Share.

Leave A Reply