Ce n’est plus un secret : la plupart des enfants considèrent les légumes comme leur bête noire. Leur consommation est pourtant indispensable dans la cadre d’un régime alimentaire. Vous avez perdu l’espoir de faire manger leurs légumes à vos enfants ? Je vous offre quelques astuces qui vous seront utiles pour que vos bambins les avalent sans rechigner.

Camouflez les ingrédients « sensibles »

Bien malin celui qui saura faire manger les légumes qu’il déteste à un enfant qui scrute son assiette avant d’y goûter. Le camouflage des ingrédients sensibles est un art qu’on apprend à maitriser avec la pratique. Pour qu’aucun légume ne soit laissé sur le côté, usez des techniques culinaires simples pour les faire passer sous le radar. Tout est bon pour dissimuler les carottes et autres brocolis. Les fromages et les sauces seront vos meilleurs alliés : en plus de donner du goût aux légumes vapeur ou bouillis, ils donnent des couleurs à vos assiettes. Pensez également à intégrer ces ingrédients difficiles à des quiches, des cakes et autres nuggets. L’air de rien, vous allez pouvoir mettre plusieurs légumes dans un plat, sans que votre bout’chou ne détecte la ruse.

Dites oui à la couleur

Si les enfants n’aiment pas les légumes, ils aiment encore moins les plats aux couleurs fades. Rappelez-vous qu’un aliment qui n’attire pas son regard n’aura aucune chance d’être goûté. Associez plusieurs ingrédients colorés pour donner de l’intérêt à vos petits menus. Je peux aussi conseiller l’utilisation de colorants alimentaires bio. Attention à ne pas utiliser n’importe quoi : veillez à vérifier leur composition, et à utiliser uniquement des produits qui n’altèreront pas le goût de vos plats. Les colorants alimentaires doivent être les plus naturels possibles : dites oui aux couleurs, sans pour autant la santé de votre enfant.

Faites une belle présentation

On n’y pense pas toujours, mais la présentation des légumes joue aussi beaucoup sur la façon dont les tous petits les perçoivent. Quand vous optez pour une belle présentation, vous gagnez des points en titillant la curiosité de votre enfant. Donnez-lui l’envie de découvrir ce qu’il y a dans l’assiette, et de piquer peu à peu ce qu’il y a dedans. Présentez vos plats de façon à ce qu’ils donnent envie de grignoter doucement chaque ingrédient. Cette astuce demande de la créativité, mais ne comporte rien de très compliqué.

Proposez-leur de cuisiner

Les enfants seront plus réceptifs à la consommation de légumes si vous les faites participer en cuisine. Manipuler les légumes, les sentir, voir comment ils sont préparés et cuisinés éveille leur curiosité. L’initiation à la cuisine se fait obligatoirement sous surveillance : veillez à ce que vos enfants ne manipulent pas des outils ou des produits qui pourraient être dangereux. Il n’est pas nécessaire de leur faire couper les légumes ou de les faire participer à un mijotage, par exemple. Leur participation pourra se résumer à laver les ingrédients, à décider de ce qui servira en accompagnement, ou à choisir la forme des légumes.

 

Share.

Leave A Reply