Chez les sportifs, le ginseng rouge est de plus en plus populaire. Cette plante est venue d’Asie et elle est connue pour ses multiples bienfaits ainsi que sa capacité à booster les performances des sportifs de manière remarquable. Si cette plante est très connue du côté des sportifs, c’est qu’elle offre des bienfaits incontestables aussi bien sur le physique que sur le moral.

Qu’est-ce que le ginseng rouge ?

Comme nous l’avons déjà cité, le ginseng est une plante médicinale qui vient de l’Asie. Cette plante vivace est de petite taille, car elle se trouve entre 30 et 50 cm et depuis plus de 4 000 ans, elle est utilisée comme tonique naturelle au Japon, en Corée, et notamment en Chine. On distingue 3 types de ginseng en fonction de son mode de préparation : le ginseng frais, récolté depuis moins de 4 ans ; le ginseng blanc, épluché et séché au soleil 4 à 6 ans après sa récolte, réputée pour son effet apaisant et enfin le ginseng rouge, cuit à la vapeur et séché à l’air libre 6 ans ou plus après sa récolte, réputé pour son effet dynamisant.

Les principes actifs du ginseng rouge : une mine de bienfaits pour les sportifs

Les molécules les plus bénéfiques de cette petite racine sont les ginsénosides, des molécules adaptogènes qui jouent un rôle de régulateur entre différentes molécules et fonctions du corps. Le ginseng rouge contient également une bonne dose de vitamines (B, C et E) et de nombreux minéraux (calcium, fer, magnésium et autres). Pour booster votre performance avant un effet et pour récupérer plus rapidement après, le ginseng rouge permet de compléter les carences.

Pourquoi le ginseng est très bénéfique pour les sportifs ?

Le ginseng est une plante miracle, car il offre de nombreux bienfaits pour les sportifs, car il aide à

  • Gérer le stress et apaiser l’esprit.
  • Améliorer la vitalité.
  • Lutter contre la fatigue.
  • Accélérer la convalescence (récupération rapide après une blessure par exemple).
  • Stimuler le système immunitaire.

Cette plante améliore non seulement votre santé générale, mais grâce à son effet ultra-tonifiant, elle booste votre vitalité alors qu’elle n’est pas considérée comme du dopage. Chez les sportifs, le ginseng rouge multiplie les performances et permet de se protéger des coups de froid lors des compétitions d’hiver. Durant cette saison, le corps est souvent affaibli et ses performances sont amoindries et le ginseng rouge permet effectivement de pallier à ce coup de mou saisonnier. En plus d’être un allié antifatigue, le ginseng rouge permet également de développer la concentration, la coordination, la capacité d’anticipation et d’autres compétences intellectuelles dont un sportif a besoin. Il a aussi la capacité d’aider le développement musculaire et de booster l’endurance ainsi que la résistance. Le ginseng rouge est bon pour les sportifs aussi bien pendant la phase de préparation, juste avant l’effort, pendant l’effort qu’après l’effort. Pour profiter de ces bienfaits, il faut toutefois prendre en compte que cette plante ne se consomme pas de manière continue. Il est donc conseillé d’en consommer entre 50 et 80 mg de ginseng rouge, en cure de plusieurs semaines ou plusieurs mois (par exemple pendant 3 mois et deux fois par an). Pour plus d’info, lisez sur ce site spécialisé sur le ginseng rouge.

Share.

Leave A Reply