Maison

Rénover son investissement locatif, un pari gagnant !

investissement locatif

Mis à jour le 25 avril 2022

Vous venez d’acquérir un bien immobilier locatif ou vous êtes déjà un propriétaire bailleur ? Voici quatre avantages substantiels qui vous feront oublier vos a prioris sur la rénovation et vous inciteront à sauter le pas.

Augmenter la plus-value de vos biens

En tant qu’investisseur, il est primordial de penser à la plus-value immobilière. Quand vous effectuez des travaux dans votre bien locatif, vous donnez, à ce dernier, de la valeur et vous pourrez envisager une plus-value lors de sa revente. Ces travaux peuvent concerner par exemple l’aménagement des combles ou la rénovation de la salle de bain et de la cuisine. Ils vous donneront également la possibilité d’augmenter le loyer en respectant certaines règles et avec l’accord de votre locataire si toutefois le site de rénovation est occupé lors de la réalisation des travaux.

Bénéficier des aides financières de l’État

Pourquoi ne pas améliorer le confort de votre locataire tout en limitant leurs dépenses énergétiques ? Lorsque vous financez des travaux d’isolation (murs, planchers, combles, fenêtres), de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique de votre bien immobilier, vous bénéficiez de MaPrimeRénov’! Il s’agit d’une aide de l’État pour la transition énergétique accessible à tous les propriétaires et copropriétaires, quels que soient leurs revenus. Le site gouvernemental MaPrimeRénov’précise que votre site de rénovation concerné doit être construit depuis au moins 15 ans ou depuis au moins deux ans lors du remplacement d’une chaudière au fioul par un nouvel équipement de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire. MaPrimeRénov’ est aussi accessible aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes. Vous pouvez également cumuler Ma Prime Rénov avec d’autres aides à la rénovation énergétique telles que les Certificats d’économie d’énergie (CEE), l’éco-prêt à taux zéro. Par ailleurs, si vous voulez des conseils sur le thème des travaux, rendez-vous sur ce site de rénovation.

réussir investissements locatifs

 

Réaliser un déficit foncier déductible des impôts

Lorsque vous engagez des travaux dans votre investissement locatif, vous pouvez bénéficier d’un coup de pouce fiscal car ces dépenses sont déductibles des revenus fonciers. En effet, si le prix des travaux est supérieur à ce que vous rapporte votre logement locatif, on parle de déficit foncier. Selon le mode de location (vide ou meublée) et le régime fiscal (régime réel) ce déficit foncier est reportable sur plusieurs années.
De manière générale, le déficit foncier, plafonné à 10 700 € par an, est imputable sur :

  • le revenu brut global (pour la location vide et pour les loueurs en meublé professionnel);
  • les revenus provenant d’une location meublée non professionnelle exclusivement (pour les loueurs en meublé non professionnel).

Apporter du cachet à votre investissement locatif

Les travaux de rénovation peuvent vous donner l’opportunité de donner du caractère à votre bien immobilier. Une décoration attrayante, un espace optimisé, un sol chaleureux, un papier peint de qualité ou encore un choix de peinture audacieux permettront de donner du cachet à vos biens immobiliers et les différencier des autres locations sur le marché. Une façon judicieuse de séduire les futurs locataires !

Vous l’aurez compris, engager des travaux dans votre bien immobilier locatif se révèlera être un investissement gagnant pour vos locataires et …votre portefeuille. Alors n’hésitez plus… à votre calculatrice !

Déposer un Avis

Tous droits réservés - Copyright © 2022 - Vie-Quotidienne.fr