Bricolage

Les différents types de toilettes

Mis à jour le 19 février 2020

Il existe sur le marché de nombreux types de w.c. pour répondre aux besoins des consommateurs. Japonais, toilettes sèches, broyeurs, pas toujours facile de s’y retrouver, n’est-ce pas ? Nous allons vous aider à mieux comprendre cette diversité dans l’univers des toilettes afin de vous aider à faire votre choix.

Le système broyeur

Le w.c. broyeur est un modèle qui vous offre un maximum de confort. Il dispose d’un système d’évacuation traditionnel, combiné à un moteur électrique dont le rôle est de broyer les excréments et de les évacuer dans le réseau d’eaux usées. Il fonctionne avec une mise en marche automatique, déclenchée par l’action de la chasse d’eau. S’agissant du broyeur, il peut être installé de deux manières grâce à un professionnel pratiquant le métier de plombier et pouvant intervenir pour les installations de toilettes, les canalisations bouchées ou encore les w.c. en panne.

Le w.c. broyeur peut être intégré dans la cuvette du w.c. Dans ce cas, les deux sont achetés et montés ensemble. Autre option : il peut être séparé et donc indépendant de la cuvette. Dans ce cas, son installation peut se faire sur n’importe quel type de toilette ayant une sortie horizontale.

Avec le w.c. broyeur, vous avez la possibilité d’opter pour une installation même à faible pente, ou en sous-sol comme dans les combles. Vous avez la possibilité de raccorder au broyeur l’évacuation des eaux usées de votre installation. Dans ce cas, vous évitez des débordements.

wc toilette

Les toilettes sèches

Egalement connues sous les noms de toilettes à compost, toilettes à litière sèche ou toilettes à litière biomaîtrisée (TLB), les toilettes sèches sont des toilettes qui n’utilisent pas l’eau pour fonctionner. Avec ces toilettes, vous avez la possibilité de récupérer les excréments pour en faire du compost ou de la biométhanisation, d’où leurs autres appellations.

Avec ces dispositifs, vos déjections sont évacuées dans une cuve et recouvertes de litière carbonée. C’est justement grâce à cette dernière que vous ne sentirez ni fermentation, ni mauvaise odeur, malgré la non-utilisation d’eau. Les toilettes sèches sont légion en campagne, et à l’occasion d’événements comme les festivals d’été, elles remplacent même les toilettes mobiles, réputées pour leur forte odeur.

Les w.c. japonais

Le w.c. japonais est un dispositif qui se décline en deux modèles. Nous comptons d’une part le modèle traditionnel où vous êtes appelé à vous accroupir pour faire vos besoins, et le modèle à bidet très répandu au Japon aujourd’hui. Aussi connu sous le nom de w.c. lavant, les toilettes japonaises ont pour principale spécificité le rinçage, favorisant ainsi votre hygiène intime. Malgré leur apparence classique, les toilettes japonaises sont des dispositifs assez sophistiqués, grâce justement à ce système de douchette réglable, permettant de laver vos parties intimes à l’eau tiède.

Pour les Européens, le w.c. japonais est une solution du futur. Pour les Nippons, c’est déjà ce qu’il y a de plus naturel, étant donné que près de 70% des foyers japonais en sont équipés. Mieux, plus de 30 millions d’exemplaires de ce modèle de w.c. ont été vendus dans le monde depuis leur apparition il y a maintenant 30 ans.

Déposer un Avis

Tous droits réservés - Copyright © 2021 - Vie-Quotidienne.fr