Maison

Éclairage intérieur : 3 erreurs à éviter à tout prix !

Éclairage intérieur - 3 erreurs à éviter à tout prix

Mis à jour le 18 janvier 2021

L’éclairage est une phase décisive dans la décoration d’intérieur. En plus de déterminer l’ambiance finale qui règne dans les lieux, c’est l’élément qui vous permet d’être éclairé lorsque la lumière du jour s’enfuit. Il est donc indispensable de ne pas commettre certaines erreurs lors du choix et de l’installation des dispositifs d’éclairage. Lesquelles ? Découvrez-les sans plus tarder.

Ne pas tenir compte des normes de sécurité

Ce n’est un secret pour personne que l’électricité et l’eau ne sont pas compatibles. Si l’installation électrique qui alimente l’éclairage des pièces humides (comme la salle de bains ou la cuisine) ne tient pas compte des normes de sécurité, vous encourez des risques d’électrocution.

Il est donc impératif de respecter les normes sécuritaires, dont la norme de sécurité NF C 15-100 qui divise les pièces d’une salle de bains en trois volumes selon le type d’installation autorisé à chaque endroit.

Choisir la mauvaise ampoule

Il est vrai qu’aucune lampe ne peut entièrement remplacer la lumière du soleil. Mais le choix du type d’ampoule que vous souhaitez utiliser est une étape dont l’importance n’est perçue qu’une fois les installations faites. Pourtant, cela ne devrait pas être ainsi. La tendance est aux ampoules LED parce qu’elles ont de nombreux avantages tels que le réglage de la couleur de la lumière, la possibilité de choisir une lampe en fonction de la surface à éclairer et une grande multitude de designs.

Aussi, toutes les pièces ne nécessitent pas le même type d’éclairage. Les pièces de détente demandent un éclairage chaud, tandis qu’un éclairage froid est plus adapté aux pièces où vous devez vous concentrer sur telle ou telle activité. Choisir le mode d’éclairage sans prendre en compte tous ces détails est donc une erreur très regrettable.

Opter pour un luminaire unique

Dans une même pièce, les besoins en éclairage peuvent varier d’une activité à une autre. En prenant le cas typique d’un salon, on remarque aisément que cette pièce est souvent aménagée pour diverses activités telles que recevoir, travailler, se détendre, etc.

En plus d’être insuffisant, un seul point lumineux ne peut correspondre à tous ces usages à la fois. Il convient donc de diversifier les sources d’éclairage (suspensions, appliques, liseuses, lampes d’appoint, spots, etc.) pour que chaque pièce puisse être agréable lors des activités qui lui sont attribuées.

Voilà, vous avez désormais une idée du genre d’erreur qu’il ne faut pas commettre lors de l’éclairage de votre intérieur.

Déposer un Avis

Tous droits réservés - Copyright © 2021 - Vie-Quotidienne.fr