Tout comme la conduite sur route, il faut obtenir un permis bateau pour naviguer en mer. Toutefois, toutes les embarcations ne sont pas soumises à la possession d’un permis, mais seulement celles qui disposent d’un moteur supérieur à 4,5 kW. Si vous souhaitez vous promener sur l’eau, quel permis devez-vous posséder ? Découvrez dans cet article les différents types de permis bateau.

Permis bateau : quels types ?

Tout navire de plaisance en mer doit être immatriculé. Ainsi, la lettre d’immatriculation pour bateau doit être apposée à l’intérieur comme à l’extérieur du navire. Vous pourrez trouver des kits d’immatriculation en ligne, ceux-ci sont personnalisables et respectent la réglementation.

À noter qu’il existe trois types de permis bateau, dont le permis côtier, le permis fluvial et le permis hauturier.

Avec le permis bateau de plaisance option côtière, vous pouvez naviguer jusqu’à 6 milles d’un abri, c’est-à-dire à proximité des côtes. À noter que le permis côtier a remplacé la carte mer depuis 2008. Ce permis vous permet de piloter un bateau d’une puissance supérieure à 37kW, soit 50 chevaux. Aussi, vous pouvez conduire des embarcations en mer, de jour comme de nuit.

Le permis hauturier est le titre nécessaire si vous souhaitez naviguer en mer ou en eau fermée, et ce sans limitation de distance, de puissance, de vitesse et de taille. Vous pouvez naviguer de jour comme de nuit. En fait, il s’agit d’une extension du permis côtier et du dernier niveau d’examen pour la navigation de plaisance dans les eaux françaises.

Le permis fluvial est demandé pour toute personne souhaitant se contenter des canaux et des fleuves. Il se limite aux eaux intérieures. Les bateaux ne doivent pas faire plus de 20 mètres de long. Sinon, il faut prévoir une extension.

bateau permis

Comment passer votre permis bateau ?

Les conditions varient selon le type de permis que vous souhaitiez obtenir. Dans tous les cas, il faut avoir au moins 16 ans pour s’inscrire dans un centre de formation. Pour passer un permis côtier, vous devez remplir les conditions d’aptitude médicale.

La formation est divisée en partie théorique et pratique. Les compétences pratiques sont certifiées par le centre de formation après un apprentissage individuel de 3h30.

Le permis hauturier est une épreuve théorique d’1h30. Pour obtenir le permis hauturier, vous devez avoir un permis côtier. Il se prépare, soit en tant que candidat libre ou lors d’un stage dispensé dans un centre de formation.

Le programme de formation pour passer un permis hauturier est axé sur la navigation et les marées. Il se découpe aussi en plusieurs points, dont la lecture d’une carte marine, la connaissance des phares, de l’équipement de navigation et de la météo. Vous apprenez aussi la sécurité à bord.

Le permis fluvial est composé d’une épreuve théorique et d’une épreuve pratique. Sur les 30 questions proposées, le candidat doit obtenir au moins 25 bonnes réponses. Une fois cette épreuve validée, vous avez jusqu’à 18 mois pour passer l’épreuve pratique. Passé ce délai, il faudra repasser la théorique.

Share.

Leave A Reply