La voiture reste de loin le moyen de déplacement préféré des Français. Malheureusement, parfois, certaines circonstances nous obligent à nous défaire de notre véhicule. Pour ne pas rester immobilisé en attendant l’achat d’une nouvelle voiture, plusieurs alternatives s’offrent à vous. Location de voiture, déplacement à vélo ou en moto, utilisation des transports en commun… À vous de choisir la solution la mieux adaptée à vos besoins. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir des astuces pour rester fonctionnel même lorsque vous changez de voiture.

Empruntez le véhicule d’un ami ou d’un proche

Cette solution se veut surtout économique, car vous n’aurez pas besoin de dépenser des frais importants dans la location de véhicule. L’idée est d’emprunter un véhicule à un proche ou à un ami qui conduit rarement sa voiture ou dispose d’une voiture supplémentaire.

Avant d’opter pour cette alternative, renseignez-vous sur la disponibilité de la voiture, son état ainsi que son assurance.

Si celle-ci n’est pas assurée, vous pouvez souscrire une assurance auto temporaire et consulter les conditions sur des sites tels que www.assuroad.com qui proposent notamment l’assurance d’automobiles classiques, motos, utilitaires ou encore voiturettes.

Valable entre 1 et 90 jours (soit près de 3 mois), l’assurance temporaire s’adresse essentiellement aux personnes qui ne désirent pas souscrire une assurance auto pendant une année entière. Elle propose des garanties et des prestations similaires à celles d’une assurance classique. En effet, la seule différence réside au niveau de la durée de validité.

voiture assurance auto temporaire

Optez pour la location de voiture

Si votre budget vous le permet, vous pouvez opter pour la location de voiture afin de ne pas rester immobilisé. Attention cependant à bien choisir votre entreprise de location. Certes, le prix reste un critère de choix déterminant. Néanmoins, vous ne devez pas vous y fier entièrement. En effet, les prix relativement bas n’incluent pas forcément les frais de dossier, les frais annexes et le kilométrage.

Si votre travail vous pousse, par exemple, à vous déplacer régulièrement, préférez une location avec un kilométrage illimité. Retenez que le tarif de location dépend d’autres critères, dont la marque du véhicule et son modèle. Vous comprendrez ainsi que louer une voiture de sport revient plus cher que louer un véhicule utilitaire.

Privilégiez les transports en commun

L’autre alternative consiste à prendre les transports en commun. Contrairement à ce que l’on pense, ce moyen de déplacement présente de nombreux avantages. Selon certains par exemple, l’utilisation des transports en commun constitue une démarche responsable et respectueuse de l’environnement.

La raison est que lorsque vous prenez le train ou le bus, vous contribuez à la réduction de la pollution. Pour d’autres, il s’agit d’une solution économique dans le sens où l’on peut faire des économies conséquentes sur le moyen et le long terme. Il a même été prouvé que les transports en commun s’en sortent mieux pendant les heures de pointe.

Le seul vrai problème est que vous devez respecter les heures de départ, auquel cas vous risquez de rater votre bus ou votre train. Ce n’est pas tout ! Malgré les nombreux avantages offerts par les transports en commun, beaucoup déplorent aussi le manque de confort.

Se déplacer à vélo

Si vous n’habitez pas à plus de 20 km de votre lieu de travail, vous pouvez troquer votre voiture contre un vélo. Les amateurs vous le confirmeront : ce mode de déplacement procure des avantages indéniables.

Le vélo, un moyen qui allie sport et déplacement

Plus qu’un simple moyen de transport (ou de déplacement), le vélo se veut aussi très bénéfique pour la santé. Il sollicite tous les muscles du corps et permet de rester en forme.

Il vous est même possible de continuer à utiliser votre vélo de temps en temps même si votre voiture est déjà fonctionnelle. D’ailleurs, lorsque vous vous déplacez à vélo, vous pouvez également souscrire une assurance temporaire. Le but étant de vous couvrir en cas d’accident.

Le vélo pour se soustraire des embouteillages

Pour vous soustraire des embouteillages qui affluent généralement lors des heures de pointe, vous pouvez également opter pour un déplacement à vélo. Comme les cyclistes disposent de leur propre voie, rien ne les oblige à subir les longues heures d’embouteillages.

Petit conseil : lors des saisons hivernales et des périodes de pluie, portez des équipements adéquats. Vous pouvez, par exemple, vous munir d’une cape de pluie spécialement conçue pour le vélo et de gants afin de protéger efficacement votre corps, vos yeux et vos mains.

Le covoiturage

Le covoiturage se retrouve parmi les tendances phares du moment. En plus de faciliter les déplacements, il constitue aussi une source de revenus supplémentaires pour ceux qui en proposent. Pour vous simplifier la tâche, il existe aujourd’hui des applications dédiées au covoiturage.

Tout ce qu’il vous reste à faire, c’est télécharger l’application de votre choix, trouver un véhicule qui couvre l’accès souhaité et contacter le propriétaire. Pratique non ?

covoiturage

Parce que tous les services de covoiturage ne se valent pas, il est important que vous choisissiez minutieusement votre prestataire. Si vous passez par une plateforme, n’hésitez surtout pas à demander les avis des anciens utilisateurs. Dans le cas d’un contact CtoC, renseignez-vous sur l’état du véhicule ainsi que les assurances auto.

La marche à pied

Cette solution est uniquement possible si votre lieu de travail, votre supermarché et/ou l’école de vos enfants se situent à proximité. La marche à pied réduit de manière considérable les dépenses et présente des bienfaits avérés sur la santé. On sait notamment que cette méthode favorise une bonne circulation sanguine.

Vous pouvez même en profiter pour vous aérer l’esprit et traiter vos problèmes de stress.

Si vous souhaitez remplacer votre véhicule par quelques séances de marche à pied, pensez à revoir votre planning quotidien. En effet, il existe un certain écart entre la marche pour rejoindre son lieu de travail et les déplacements piétons.

En fonction de la distance à parcourir, vous pouvez prévoir une marge de 10 à 30 minutes, voire plus. En tout cas, ce mode de déplacement va vous permettre de réaliser des économies considérables.

Share.

Leave A Reply